(Vélo de montagne)

Oct.2020 : activité mise en dormance

Oct.2020 : activité mise en dormance

A la recherche de bénévoles motivé-e-s ...

Le vélo de montagne est de plus en plus pratiqué par les adeptes des sports de montagne : excellente pratique d’inter-saison, c’est une activité complète qui se déroule en milieu naturel avec comme matériel spécifique le VTT avec ou sans assistance électrique. La FFCAM prône une pratique visant à minimiser l’utilisation de moyens mécaniques comme les déposes en altitude en véhicules motorisés, ou l’usage des remontées mécaniques (...)” Ce sont par ces quelques mots que la FFCAM définit le vélo de montagne dans ses recommandations pour une pratique respectueuse du milieu naturel. Si le VTT est l’outil et le vélo de montagne c’est l’activité, il ne faut pas confondre avec vélo de descente. Du vélo de montagne plutôt typé cross-country voire enduro, c’est effectivement la pratique observée depuis son apparition au CAF Léman. Autrement dit “on est friand des ptites traces ludiques de descente, mais on aime aussi bien batailler à la montée”.

Le vélo de montagne au CAF Léman c’était (voir aussi la page web vélo de montagne de la FFCAM) :

  • une ou deux sorties initiation (souvent en début de saison, bain de boue offert)
  • une ou deux sorties pilotage et réparation de son fidèle destrier
  • la participation à un événement sportif VTT genre Tram’Jurassienne
  • les sorties exutoires un soir de chaque semaine de juin (pour profiter pleinement des longues journées)
  • quelques sorties en Chablais ou proches massifs (ex. Aravis)
  • la virée en Jura dite “presque Zéro Carbone” (départ Thonon pédales aux pieds, arrivée les Rousses, sans pédalo, mais avec bateau)
  • la participation au Rassemblement du Vélo de Montagne (RV2M) organisé chaque année sur 4 jours par un club alpin de France (en cette année 2020 c'était dans le Champsaur)

Pourquoi écrire au passé ? Vous devinez ?

Oui, il manque des forces pour continuer à donner vie à toutes ces idées. Depuis quelques années l’activité “vivote”. 2020 devait être l’année de la transition, du passage de témoin. Les conditions que vous connaissez n'ont pas facilité la chose. En conséquence l'activité est mise en dormance. Avis aux VTTistes qui veulent continuer à faire vivre l’activité, en particulier à la poignée de personnes qui ont répondu au sondage de printemps. Elles ont peut-être en germe un bon état d'esprit club ! Pas besoin d’être bardé-e de diplômes, mais il faut surtout la passion bénévole, celle du partage de ses connaissances de la montagne en roulant en sécurité et en respect du milieu selon les recommandations FFCAM. Animer une activité nécessite donc une bonne pratique de l'activité et une disponibilité régulière, lors de permanences au local du club certains jeudis pour tisser les liens, et quelques journées de week-ends pour rouler ensemble. Pour faire renaître l'activité, on peut simplement continuer sur les idées décrites ci-dessus, mais la créativité est aussi bienvenue (ex. la GTMC en itinérance sur plusieurs jours avec voiture suiveuse). Alors à vous de jouer. Le club accompagnera bien évidemment les motivé-e-s. Et en attendant, pour se motiver, profiter des connaissances partagées dans le topo-guide VTT en Chablais édité et vendu par le CAF Léman (rendez-vous au local du club).

Contact : auprès du secrétariat du club