Carnet de route

UF1 Sécurité Glacier - tour des Aiguilles Dorées

Le 20/03/2021 par François-Philippe

Nous partons de bon matin de Champex-lac en direction du Val d'Arpette pour débuter par un échauffement sur la piste de la petite Breya. Il faut bien cela car la température aux alentours de -10°C est fraiche pour un mois de Mars. Une fois au soleil, nous nous arrêtons pour un premier atelier organisé par Jean-François et Olivier, il s'agit d'apprendre à faire les nœuds élémentaires utilisés en alpinisme et escalade. Nous poursuivons ensuite notre progression jusqu'au col des Ecandies dans une pente de plus en plus soutenue sous le regard de la petite Pointe d'Orny.

Arrivés au col il nous faut encore pour atteindre le glacier de Trient, déchausser et descendre une paroi escarpée de 50 mètres sécurisée par une corde. Une fois sur le glacier, encordés par équipe de 2 ou 3 nous progressons en zig zag le long des séracs pour atteindre le plateau de Trient. Le panorama est majestueux, le soleil brille, il est temps de casser la croûte et de prendre une courte pause bien méritée. S'ensuivent une longue progression presque à plat et un dernier effort pour d'atteindre la cabane de Trient cette fois sous le regard de la pointe d'Orny.

A l'intérieur du refuge, une fois les chaussures enlevées et le « beaudard » dans le placard il est désormais temps de se réhydrater à la bière locale ! Jean-François nous donne quelques explications sur le fonctionnement d'un glacier et nous prenons un copieux repas les pieds sous la table ce qui le rend d'autant plus exceptionnel pendant cette période de pandémie.

Après une nuit calme et un bon petit déjeuner nous nous remettons en route le visage fouetté par les bourrasques de vent du nord en direction du glacier de Saleina. Le rythme est modéré car l'altitude se fait sentir (3200 m). Une fois arrivés à la fenêtre de Saleina, notre formateur nous propose une descente de couloir dites à la genevoise. Il ne s'agit pas de descendre la gueule grande ouverte mais plutôt de passer une corde derrière le cou, de l'enrouler autour des bras et de se laisser aller dans la pente en dérapage.

Une fois en bas, le cadre est de plus en plus somptueux et nous faisons enfin quelques virages dans la poudreuse. Le répit est de courte durée car nous devons remettre les peaux pour un petit 200 de D+ qui nous emmène vers le col des Plines. Finalement le col est franchi au bout de 500m de D+ et le final se fait avec les crampons car la pente est trop raide. Cette fois c'est la bonne, la grande descente sur le glacier d'Orny débute sur une neige froide et poudreuse. Un petit passage à pied sur une moraine, quelques chutes et nous faisons une pause déjeuner face au Mont-Fort. La suite de la descente se fait dans un vallon le long d'un ruisseau. Et pour finir nous rentrons par une petite balade en forêt ski sur les épaules et un final en skating ! Bilan: 1700 + 800 de D+ et autant de descente, révision des techniques d'encordement et de descente de couloir avec corde. Le tout dans un cadre exceptionnel, une très bonne ambiance et un niveau homogène. Bref un excellent week end à la montagne. Merci à tous et spécialement à Jean-François et Olivier pour nous avoir diffusé une partie de votre savoir.







CLUB ALPIN FRANCAIS LEMAN
2 RUE DES ITALIENS
74200  THONON-LES-BAINS
Contactez-nous
Tél. 04 50 71 81 84