Carnet de route

Ca pique et ça perce en Aravis

Le 10/09/2021 par olivier

Une grande voie d'alpinisme, comme de randonnée, commence toujours aux petites heures bleues du matin. Et donc, pourquoi se refuser le plaisir irisé d'un Léman qui se réveille. Alors, bien sûr, on va prendre un peu de retard mais sa majesté ne s'en offusquera pas. Elle attend depuis tant de temps au bout de sa vallée du Bouchet, si belle, si savoyarde, si picturale de tant de poyas. Mais voilà, il est un moment, après la contemplation où il faut... grimper! Et là, ça commence à piquer mais tout doux, d'un jet jusqu'à Gramusset, refuge de la Pointe Percée. De sa terrasse, malgré le vacarme de la construction du nouveau bâtiment, avec le joli sourire de la gardienne on peut se rendre compte du trajet à accomplir/ lapiaz, dédale de fissures-pierrier-abrupt col des Verts -arête aérienne-voie rocheuse- sommet- croix emblématique- vue - et descente dré dans le pentu.

Comme le chante si bien Orelsan "tout va bien" si tu restes dans la voie, suis les points ...si tu les vois! On grimpe, on cherche, on grimpe, on cherche ça pique bien les cuisses, c'est cool c'est pour ça qu'on est venu et on déboule sur l'arête sommitale bien à droite de la sortie ordinaire. Normal on est grand Tarzan faire sa voie tout seul!!!

Et du sommet, la vue à t'en donner le tournis, juste donner un nom à ce que tu vois te jubile le cerveau (à transformer un intransitif en transitif !).

Après, il faut bien descendre, c'est normal la voie pique encore; d'ailleurs, un vieux mâle, plein d'expérience s'en repose les sabots sur une pierre plate et vite fait jusqu'au parking du col des Annes, une bière face aux Aravis et retour à la maison. Direct? Que non, il est temps de profiter de l'heure bleue propice à quelques photos, cette vallée est si belle!

CLUB ALPIN FRANCAIS LEMAN
2 RUE DES ITALIENS
74200  THONON-LES-BAINS
Contactez-nous
Tél. 04 50 71 81 84