Actualité

Milieu montagnard

Les bons réflexes « Milieu montagnard » pendant la saison hivernale !

14/12/2020
Les infos du mois de décembre.
Les bons réflexes « Milieu montagnard » pendant la saison hivernale !

  1. Recommandations pour limiter les perturbations de la faune hivernale

Les dernières chutes de neige, ainsi que les assouplissements des restrictions covid ont lancé la saison hivernale ! Enfin, nous pouvons chausser ski et raquettes ! Pour la faune sauvage, la période est moins marrante. L’hiver est toujours une période difficile synonyme de survie au froid, au vent, à la neige et au manque de nourriture. 

Alors pour une cohabitation réussie, voici quelques conseils :

  • En amont de la sortie, renseignez-vous sur les lieux d’hivernage et de protection de certaines espèces
  • Evitez au maximum les zones boisées et restez sur les pistes et les chemins dans ces zones
  • Evitez les longs parcours en lisière de forêt, zone d’hivernage très sensible
  • Evitez le secteur de transition neige/herbe
  • Respectez la tranquillité et le silence des lieux
  • Observez les animaux de loin et ne tentez pas de vous approcher pour éviter de les faire fuir
  • Gardez votre chien à vos côtés ou à la maison

Plus d’infos sur le document "Recommandations pour la pratique de la montagne hivernale respectueuse du milieu naturel".  Localisez les zones protégées .

  1. Focus sur le Tetras Lyre

Chaque mois, durant l’hiver, nous vous présenterons un animal et son mode de survie hivernale. On commence dès aujourd’hui avec le Tetras Lyre :

Le tétras-lyre, appelé aussi petit tétras ou petit coq de bruyère, fait partie des Galliformes de montagne. Le mâle possède un plumage noir luisant avec des reflets bleutés, ses ailes sont brun-noir avec une barre blanche, le dessous des ailes et de la queue est blanc. La queue se termine en forme de lyre, ce qui lui vaut son nom. L’espèce n’est plus présente que dans les Alpes entre 1 400 et 2 300 mètres d’altitude selon les régions. 

A l’entrée de l’hiver, les poules peuvent effectuer des déplacements importants pour gagner des sites où la nourriture est plus abondante. Au contraire, les coqs sont territoriaux et restent à proximité des places de chant. Durant l’hiver, leur activité est réduite au strict minimum et ils passent près de 22 heures par jour à l’abri d’un igloo qu’ils creusent dans la neige, ne sortant que pour s’alimenter.

Pour en savoir plus voici une petite video explicative.

  1. Pour vos déplacements, pensez mobilité douce !

changerdapproche.org ouvre la voie à plus de 15 000 itinéraires de montagne accessibles en transports en commun : randos à pieds, en raquette et à ski, voies d’escalades, alpinisme, parapente et cascades de glace ! Développé par Mountain Wilderness et Camptocamp, ce portail interroge la plus grande base de données européenne en faveur de la mobilité douce et de l’écotourisme en montagne. Une base de données ouverte qui va s’enrichir de vos sorties en montagne réalisées en transports collectifs. Une base de données participative pour partager les bons plans écotourisme des vallées.

 






CLUB ALPIN FRANCAIS LEMAN
2 RUE DES ITALIENS
74200  THONON-LES-BAINS
Contactez-nous
Tél. 04 50 71 81 84