Carnet de route

Vache de randonnée HandiCaf

Le 31/07/2021 par Jacques-Bernard

Pour la dernière randonnée « HandiCAF » de l’exercice, Pascalou nous a concocté un parcours en boucle sur le Salève. Nous partons du parking du cimetière de Thonon à l’heure prévue pour rallier la gare inférieure du téléphérique du Salève où nous rejoignons Sandy et Christophe.

Nous voilà donc tous embarqués dans la cabine du téléphérique sans oublier le principal outil de la journée la « Joëlette » qui permettra à Christophe de participer à cette randonnée et qui a été assemblée avant l’embarquement. Arrivés à la gare supérieure, nous installons Christophe dans le fauteuil tout-terrain et nous nous dirigeons vers la grange Gaby par un chemin qui serpente dans la forêt.

Nous débouchons sur l’alpage de la grange Gaby et nous voyons qu’un troupeau de vaches tarines est tranquillement couché et barre le chemin. Confiants nous continuons de cheminer et soudain une tarine se lève, fait quelques petits pas vers nous, charge de façon inattendue Christian qui marche en tête en amont de la Joëlette et lui donne un coup de tête qui le jette à terre. En fait la colère de la tarine s’explique par le fait qu’elle protégeait son veau. Nous sommes bons pour un petit détour pour éviter le reste du troupeau. Ceci effectué, nous reprenons le cours de la randonnée qui nous permet de distinguer le lac d’Annecy au loin et nous nous arrêtons sur l’alpage pour le casse-croûte. Après cette pause conviviale, nous reprenons notre balade et croisons de nouveau un troupeau de tarines. Notre cheminement parmi elles se fait avec beaucoup de précautions : « Un homme averti n’en vaut-il pas deux ? ». Après avoir contourné l’antenne des Crêts nous rejoignons le GR « Balcon du Léman » qui nous ramène à la gare supérieure du téléphérique du Salève. Lors de la descente et juste sous la gare supérieure, nous voyons un mouflon qui boute tranquillement sans se soucier de l’activité humaine.

Après cette belle journée, nous nous séparons sur le parking et chacun d’entre nous retourne vers ses occupations.

Merci à Pascalou pour l’organisation et le scénario de cette belle journée, sans pluie, et à tous les bénévoles qui ont permis à Christophe de faire cette belle randonnée.

La vidéo de cette belle journée https://youtu.be/CxFf3qoBr5Y

L'origine de la joëlette

C’est en Afrique, chez les Pères blancs, que l’on utilisait jadis des chaises à porteurs munies d’une roue.
En mai 1988, Joël Claudel, accompagnateur en montagne, conçoit ce qui deviendra la joëlette, pour emmener à la Réunion son neveu Stéphane atteint de myopathie. Joël Claudel ne s’est pas inspiré de la chaise à porteur des pères blancs dont il ignorait l’existence.
L’idée de la joëlette lui est venu parce qu’il s’était rendu compte qu’un fauteuil à 2 roues était limité sur un chemin accidenté.

 







CLUB ALPIN FRANCAIS LEMAN
2 RUE DES ITALIENS
74200  THONON-LES-BAINS
Contactez-nous
Tél. 04 50 71 81 84