Carnet de route

Aiguillettes des Posettes et Albert

Sortie :  Refuge Albert 1er du 06/09/2015

Le 06/09/2015 par Elise Cormorand

1500 m de déniv, 8h de marche, départ à 6h du mat'... Il y a des randos qui, comme ça sur le papier, ne font pas vraiment rêver.

 

Mais Carmen est désespérée : elle qui se faisait une joie d'emmener plein de monde, nous montre une fiche d'inscription avec... 1 inscrit.  Alors elle nous fait sa petite pub "on va passer une jolie petite crête, et puis il y aura un lac, et un glacier". Ok Carmen, tu nous as eus ! On signe, ça nous fera l'occasion de tester la rando pédestre au club. On sera donc 4, Camren, Isabelle, Mathieu et moi.

 

Dimanche matin, le réveil sonne et il fait nuit. Moi qui pensais qu'il n'y a que pour le ski de rando qu'il faut se lever à l'aube... Faut dire que la journée va être longue et que Chamonix c'est pas la porte à côté. La bonne humeur est quand même là, c'est le principal.

 

Arrivée au parking du Tour, petite descente des alpages pour nous accueillir. Il fait un peu frais, mais Carmen a tout prévu : y a pas la gnôle, mais on va monter au soleil pour se réchauffer ! 

C'est calme, c'est beau, on est bien, petite troupe de chamois au loin et nous voilà déjà à l'Aiguillette des Posettes. Au loin le barrage d'Emosson (c'est pas le lac dont parlait Carmen mais comme l'autre était à sec on lui accorde). On redescend un peu, puis un passage à flan nous amène au col de Balme. Là il commence à y avoir de la faune pas très sauvage, le télésiège est en route et vlà que débarque la bande de feignasses qui s'est pas levée à 6h !

Tant pis, on a déjà bien profité du calme et on accepte de partager le dernier bout de chemin jusqu'au refuge Albert 1er. Au détour d'un virage, le glacier nous saute aux yeux, comme ça, sans prévenir. C'est magnifique. Il nous accompagne jusqu'au refuge, où après 5h de marche on a bien mérité une petite pause déjeuner.

 

 On se remet en route, et nous voilà de retour au parking, après 7h de randonnée. Carmen est formelle, on a fait 20 km et 1500 m de déniv. Faudra m'expliquer où ils sont passés, parce qu'en temps normal mes pieds ou mes jambes auraient déjà râlé. 

 

Alors merci Carmen pour ce bel itinéraire, effectivement beaucoup plus intéressant que la montée directe sur le refuge depuis le parking. Vivement la prochaine !

 







CLUB ALPIN FRANCAIS LEMAN
2 RUE DES ITALIENS
74200  THONON-LES-BAINS
Contactez-nous
Tél. 04 50 71 81 84
Agenda