Carnet de route

La saga des débutants- épisode 1

Sortie :  Cycle initiation ski de randonnée du 17/01/2016

Le 17/01/2016 par VOIDE Fabrice

Difficile de lancer le cycle initiation ski de rando en cet hiver mais l'or blanc est enfin arrivé. Débutant ? oui, enfin, des adhérents qui n'ont pas encore franchement tâté du ski de rando. Je ne suis guère mieux qu'eux car il s'agit de ma première en tant qu'encadrant diplômé donc là, faut pas se louper !! Je sors cartes, topos, question de "chiader cette première" mais avec les conditions nivologiques, le choix s'impose vite à moi. Au fait, quels sont mes souvenirs lors de mes débuts dans cette discipline ? Un sac à dos trop lourd, des ampoules aux pieds, des chutes à répétition et des montées interminables…..normal c'était 20 ans en arrière dans les chasseurs alpins ! Et depuis, que du plaisir ! Alors aujourd'hui, c'est moi l'adjudant-chef et mon challenge c'est de convaincre ces petits nouveaux, que le ski de rando c'est génial.

 

17 janvier, ils sont tous là, motivés comme jamais pour leur baptême de peaux. Direction vallée de la Manche pour le traditionnel col de Coux en mode brouillard et grosse peuff. Au départ, impec, ils ont tous leur matériel ; serait-il bon ? Contrôle DVA à double sens = OK. C'est parti pour les premiers pas…la vache, ils ont l'air à l'aise et les premières vannes fusent ; c'est plutôt bon signe pour l'ambiance. Nous croisons le CAF d'Annemasse en mode initiation également. Petite pause aux chalets de Fréterolle avant d'attaquer la phase d'apprentissage des conversions. Explication-Démonstration-Exécution ; c'est militaire mais cela fonctionne : trop fort ces minots ! On poursuit jusqu'au col de Coux où le brouillard nous attend ; nous ne traînons pas pour attaquer la descente. Aujourd'hui, style libre autorisé pour évaluer les qualités : dégourdis, hésitants voire kamikazes ; chacun fait de son mieux, appliqué, sérieux et ça roule jusqu'au chalet des Mines d'Or non sans avoir évoqué Mr Duss et son fameux planté de bâton. Pause casse-croûte dans une ambiance glaciale qui permet un peu de mieux nous connaître. En guise de digestif, intermède DVA, pelle, sonde : Je dégaine la sonde et quelle aubaine une accumulation neigeuse de 1m60 : un trou, un sac enterré  avec un dva et en avant pour un exercice individuel avec recherche finale et sondage. Et pour finir, pelletage dans les règles pour déterrer la victime. Maintenant, je peux compter sur eux en cas de coup dur. La descente se termine tranquillement avant de finir la journée comme d'hab au bistrot pour un débriefing "encadrants/stagiaires" et en évoquant des projets de sortie pour la suite de la saison.

 

D'un point de vue personnel, cette première fut une réussite ; certes je n'ai pas pu célébrer comme il se doit cette belle poudre mais j'ai découvert un groupe sympa, solidaire, motivé et çà pour un encadrant c'est déjà une belle récompense. Reste à leur demander ce qu'ils en ont pensé. Je ne sais pas si je réussirai mon challenge mais je pense qu'il y a moyen de faire de belles choses si l'hiver est avec nous.

En fin de saison, ils ne seront ni les rois du dénivelé ni les reines de la godille mais s'ils persévèrent, ils mériteront la confiance de tous les encadrants pour continuer à explorer le monde du ski de rando.

Histoire à suivre au prochain épisode…mais là, c'est un d'entre eux qui prendra la plume.

FAB







CLUB ALPIN FRANCAIS LEMAN
2 RUE DES ITALIENS
74200  THONON-LES-BAINS
Contactez-nous
Tél. 04 50 71 81 84
Agenda